2 éléphants, qui se balançaient…

Un mercredi, à 7 jours du printemps, alors qu’on se réveille et qu’on voit un paysage tout blanc par la fenêtre, on se dit qu’il va falloir trouver une activité pour occuper 2 petites monstruettes, tout en restant à la maison.

Mais quelque part, ça tombait bien, car j’avais déjà ma petite idée 😉

Les filles me réclament souvent de coudre avec moi, alors depuis quelques temps, j’avais en tête une sorte de « doudou-coussin » de forme simple, avec peu de morceaux, et qu’elles pourraient découper elles-mêmes. J’avais retenu 2 formes simples, qu’on voit pas mal sur la blogosphère : le hibou et l’éléphant. Après concertation avec les filles, ce sera finalement l’éléphant !

Griffonnage d’un « patron », en m’inspirant de plusieurs éléphants en tissus vus ci et là sur le net, tout en restant assez simple dans la forme, afin que les filles puissent participer un maximum.

Modèle : doudou-coussin « éléphant », patron maison

Tissus : velours minkee à pois jaune et violet de chez Ma Petite Mercerie (j’en ai pris un bon stock en vue de faire des doudous-boule-lutine comme celui-ci), et cotons imprimés « pommes/poires » et « fleurs » de mon (énorme) stock, et déjà utilisés pour les petites vestes d’été 2012 (c’était –> ici). Queue en feutrine épaisse, de mon stock également.

Et voici les bêtes :

DSC_7147

DSC_7148

DSC_7149

DSC_7150

DSC_7152

DSC_7163

Comme promis à plusieurs copines qui ont vu les éléphants au fil de leur réalisation via la fanpage FB du blog, voici un petit tuto ! (soyez indulgent(e)s pour mes croquis 😉 )

1. dessiner un patron similaire à celui-ci :

elephantpatron

2. découper les différentes pièces en variant les tissus si vous le souhaitez : corps X 2 (en mode « miroir » : un à l’endroit, l’autre à l’envers), dessus de la tête X 1, dessous pattes-ventre X 1, oreille X 4 (2 à l’endroit et 2 à l’envers). Vous devez avoir 8 pièces découpées, au total.

DSC_7144

DSC_7142

3. piquez le dessus de la tête avec un premier « corps », endroit contre endroit, en partant de la « nuque » de l’éléphant pour arriver jusqu’au « front ». Faites de même de l’autre côté, avec l’autre « corps ».

tutoelephant3

4. continuez en piquant les 2 « corps » depuis la « nuque » jusqu’aux fesses, à l’endroit où vous souhaitez positionner la queue de l’éléphant.

tutoelephant4

5. piquez ensuite les 2 « corps » ensemble, en partant de l’endroit où le morceau « dessus de tête » se termine (front), en passant par la trompe, et en vous arrêtant au dessous du « cou » de l’éléphant.

tutoelephant5

6. ouvrez le bas du « corps » et insérez entre les pattes, la partie « pattes-ventre », toujours endroit contre endroit, en la pliant en deux parties symétriques (patte avant gauche et patte arrière gauche d’un côté, puis patte avant droite et patte arrière droite de l’autre côté).

7. piquez le dessous du ventre, en passant tout autour de chaque patte.

tutoelephant6et7

Retournez l’éléphant sur l’endroit.

8. rembourrez de ouate synthétique (comme les coussins) ou de laine cardée (comme pour les poupées waldorf) ou autre, en remplissant bien la trompe, les pattes (n’hésitez pas à bien tasser si vous voulez que la trompe tienne bien sans retomber).
DSC_7139
DSC_7141
9. placez la queue (découpée dans de la feutrine épaisse) à l’endroit prévu, et fermez en cousant quelques points invisibles à la main (points glissés).
10. piquez les oreilles, 2 à 2, endroit contre endroit, en laissant une ouverture au niveau de la partie découpée légèrement en arc. Retournez-les.
11. au choix : rembourrez-les ou non (moi je ne l’ai pas fait), puis cousez-les de chaque côté de la tête de votre éléphant, en faisant un petit « rentré » de tissu sur la partie en arc et en fixant l’oreille par quelques points invisibles (points glissés) tout autour de l’oreille.
Et voilà, votre doudou-éléphant est prêt ! 😉
DSC_7157
DSC_7160
Côté « atelier-fouilli-bureau », j’ai toujours pas mal de choses en cours… notamment 2 poupées désespérément nues depuis plusieurs semaines, un trio de robes-tuniques pratiquement achevées (mais de toute façon, le « beau temps » actuel n’est pas encore propice pour ces tenues), une chemise à refaire et un sac-besace pour remercier d’un « service » un peu particulier…
A très vite 😉

Une réflexion au sujet de « 2 éléphants, qui se balançaient… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *