En marinière et Liberty

Vous ne rêvez pas : 2ème article d’affilée où je vous présente une cousette pour MOI ! 😀 Je vais vraiment finir par y prendre goût, si ça continue !

Depuis plusieurs semaines, je rêvais d’avoir une marinière.

Mr PeggyCréa avait beau me dire que les marinières ne se portent qu’en Bretagne, et que nous, nous n’allions pas aller en Bretagne mais dans l’Hérault, je m’en fichais, je voulais une marinière ! Et ça tombait bien puisque j’avais un joli coupon de jersey marin qui attendait dans mon (gros) stock de tissus non-utilisés, depuis environ 2 ans ! (apparemment, la marinière, j’avais déjà dû la vouloir à une période)…

Et pour que ma marinière soit moins « commune », j’ai eu envie d’y ajouter quelques touches d’un tissu que j’affectionne tout particulièrement : le Liberty !

Là aussi, j’ai fait avec mon stock : il me restait du Liberty Poppy and Daisy bleu, des manteaux d’hiver des filles d’il y a 2 ans (c’était ici) et je trouvais qu’il pourrait bien se marier avec, alors j’ai tenté, et je suis vraiment ravie du résultat : ma marinière, je l’aaaaaaiiiime !!!!

Modèle : robe basée sur le tee-shirt « Plantain » de Deer and Doe » (donc pas mal de bidouillages, puisque je suis passée d’un tee-shirt manches 3/4 à une robe sans manches, mais bon, c’est faisable 😉 )

Taille : 36

Tissus et mercerie : jersey « marin » acheté il y a un certain temps, impossible de me rappeler où. Liberty Poppy and Daisy bleu de mon stock également, et biais violet, bleu foncé et marron de mon stock aussi ! (en mode « je vide mon stock pour pouvoir acheter de nouveaux tissus ! »)

Modifications apportées et/ou difficultés rencontrées : aucune difficulté particulière sur ce modèle. Si on part du patron de base du tee-shirt « Plantain », il y a beaucoup de modifications, forcément : la partie en Liberty du haut est en réalité une parementure, que j’ai cousue à l’extérieur de façon à ce qu’elle soit visible, car j’avais peur qu’une simple épaisseur de Liberty fasse trop fin pour la partie haute de la robe, autrement. Les étoiles en Liberty ont été découpées à la main en suivant un gabarit d’étoile, en différentes tailles, puis cousues façon « appliqué » (j’appréhendais, sur du jersey, mais finalement, tout s’est bien passé !). L’ourlet du bas n’est pas très « couturement correct » : il s’agit d’un ourlet rapporté (à l’aide d’un biais), mais cousu sur l’extérieur !

Regardez ma marinière adorée :

DSC_0594 (425x640)

 

DSC_0595 (425x640)

 

DSC_0597 (640x425)

 

DSC_0598 (640x425)

 

DSC_0600 (640x425)

 

DSC_0602 (640x425)

 

DSC_0605 (640x425)

 

DSC_0606 (640x425)

Et évidemment, même si nous ne partions pas en Bretagne, ma marinière était dans la valise !

DSC_0702 (640x425)

Ok, je vous l’accorde, la séance photo s’est déroulée sous un micro-climat Breton, pour être plus raccord !

DSC_0705 (640x425)

DSC_0706 (640x425)

DSC_0707 (640x425)

DSC_0711 (640x425)

DSC_0713 (640x425)

DSC_0714 (640x425)

Voilà, c’est fini ! Les vacances aussi, d’ailleurs 🙁

On pense déjà « rentrée » depuis quelques jours, ici… et la MAC travaille dur aussi, pour réaliser des petites choses que les filles auront dans leurs cartables……

Je vous montre tout ça très bientôt !

2 réflexions au sujet de « En marinière et Liberty »

  1. J’aime beaucoup ta marinière version robe, c’est vrai qu’on ne reconnaît pas le plantain! Tes associations de tissus sont trop jolies et te voilà avec un bien jolie robe qui te va très bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *