2 éléphants, qui se balançaient…

Un mercredi, à 7 jours du printemps, alors qu’on se réveille et qu’on voit un paysage tout blanc par la fenêtre, on se dit qu’il va falloir trouver une activité pour occuper 2 petites monstruettes, tout en restant à la maison.

Mais quelque part, ça tombait bien, car j’avais déjà ma petite idée 😉

Les filles me réclament souvent de coudre avec moi, alors depuis quelques temps, j’avais en tête une sorte de « doudou-coussin » de forme simple, avec peu de morceaux, et qu’elles pourraient découper elles-mêmes. J’avais retenu 2 formes simples, qu’on voit pas mal sur la blogosphère : le hibou et l’éléphant. Après concertation avec les filles, ce sera finalement l’éléphant !

Griffonnage d’un « patron », en m’inspirant de plusieurs éléphants en tissus vus ci et là sur le net, tout en restant assez simple dans la forme, afin que les filles puissent participer un maximum.

Modèle : doudou-coussin « éléphant », patron maison

Tissus : velours minkee à pois jaune et violet de chez Ma Petite Mercerie (j’en ai pris un bon stock en vue de faire des doudous-boule-lutine comme celui-ci), et cotons imprimés « pommes/poires » et « fleurs » de mon (énorme) stock, et déjà utilisés pour les petites vestes d’été 2012 (c’était –> ici). Queue en feutrine épaisse, de mon stock également.

Et voici les bêtes :

DSC_7147

DSC_7148

DSC_7149

DSC_7150

DSC_7152

DSC_7163

Comme promis à plusieurs copines qui ont vu les éléphants au fil de leur réalisation via la fanpage FB du blog, voici un petit tuto ! (soyez indulgent(e)s pour mes croquis 😉 )

1. dessiner un patron similaire à celui-ci :

elephantpatron

2. découper les différentes pièces en variant les tissus si vous le souhaitez : corps X 2 (en mode « miroir » : un à l’endroit, l’autre à l’envers), dessus de la tête X 1, dessous pattes-ventre X 1, oreille X 4 (2 à l’endroit et 2 à l’envers). Vous devez avoir 8 pièces découpées, au total.

DSC_7144

DSC_7142

3. piquez le dessus de la tête avec un premier « corps », endroit contre endroit, en partant de la « nuque » de l’éléphant pour arriver jusqu’au « front ». Faites de même de l’autre côté, avec l’autre « corps ».

tutoelephant3

4. continuez en piquant les 2 « corps » depuis la « nuque » jusqu’aux fesses, à l’endroit où vous souhaitez positionner la queue de l’éléphant.

tutoelephant4

5. piquez ensuite les 2 « corps » ensemble, en partant de l’endroit où le morceau « dessus de tête » se termine (front), en passant par la trompe, et en vous arrêtant au dessous du « cou » de l’éléphant.

tutoelephant5

6. ouvrez le bas du « corps » et insérez entre les pattes, la partie « pattes-ventre », toujours endroit contre endroit, en la pliant en deux parties symétriques (patte avant gauche et patte arrière gauche d’un côté, puis patte avant droite et patte arrière droite de l’autre côté).

7. piquez le dessous du ventre, en passant tout autour de chaque patte.

tutoelephant6et7

Retournez l’éléphant sur l’endroit.

8. rembourrez de ouate synthétique (comme les coussins) ou de laine cardée (comme pour les poupées waldorf) ou autre, en remplissant bien la trompe, les pattes (n’hésitez pas à bien tasser si vous voulez que la trompe tienne bien sans retomber).
DSC_7139
DSC_7141
9. placez la queue (découpée dans de la feutrine épaisse) à l’endroit prévu, et fermez en cousant quelques points invisibles à la main (points glissés).
10. piquez les oreilles, 2 à 2, endroit contre endroit, en laissant une ouverture au niveau de la partie découpée légèrement en arc. Retournez-les.
11. au choix : rembourrez-les ou non (moi je ne l’ai pas fait), puis cousez-les de chaque côté de la tête de votre éléphant, en faisant un petit « rentré » de tissu sur la partie en arc et en fixant l’oreille par quelques points invisibles (points glissés) tout autour de l’oreille.
Et voilà, votre doudou-éléphant est prêt ! 😉
DSC_7157
DSC_7160
Côté « atelier-fouilli-bureau », j’ai toujours pas mal de choses en cours… notamment 2 poupées désespérément nues depuis plusieurs semaines, un trio de robes-tuniques pratiquement achevées (mais de toute façon, le « beau temps » actuel n’est pas encore propice pour ces tenues), une chemise à refaire et un sac-besace pour remercier d’un « service » un peu particulier…
A très vite 😉

Atelier Fimo spécial Noël

Depuis 3 jours, une invitée surprise est arrivée à la maison : Madame Varicelle ! C’est Elynn qui en a fait les frais la première (et à l’heure où j’écris ces lignes, Leane semble encore épargnée… mais pour combien de temps ?!).
Jeudi, j’ai donc gardé ma petite boutonneuse au chaud à la maison, et pour l’occuper et lui faire penser à autre chose qu’à se gratter ses boutons, il a fallu redoubler d’ingéniosité !
Elle m’a quand même un peu aidée, car elle a, elle-même, réclamé de faire « ta pâte, là, qui cuit au four ! ». Quelques secondes plus tard, je dégainais tous mes pains de pâte et tous mes accessoires de modelage, et nous étions prêtes pour un petit atelier spécial « Noël » (c’est de circonstance).

Au bout d’1h de modelage (essentiellement par Elynn, alors que je lui expliquais comment faire telle ou telle forme et que je l’aidais pour malaxer la pâte et la rendre plus molle), puis d’une vingtaine de minutes de cuisson, voici ce qu’il en est sorti :

fimonoel1

(un Père Noël & ses cadeaux, un sapin, un bonhomme de neige, une couronne tressée pour les Barbies et 2 perles)

fimonoel2

fimonoel3

fimonoel4

fimonoel5

J’avoue que cette séance m’a donné envie de me remettre un peu à patouiller 😀 (je sais que certaines vont être contentes, il parait que mes bijoux Fimo (notamment les « bijoux gourmands ») sont chouettes 😉 … En 2013, même si je pense faire toujours pas mal de poupées et de couture, j’ai bien envie de consacrer de nouveau un peu de temps à ma Fimo et aux bijoux divers 😉

Ma « to-do-list » de 2012 est enfin achevée ! J’ai réussi à boucler la robe de Princesse dont je vous parlais, pile dans les temps, pour que sa future petite propriétaire puisse la découvrir sous le sapin 😉
J’ai également pratiquement terminé les poupées et les quelques vêtements que je compte offrir aux filles demain, pour les occuper pendant les 4h de trajet qui nous emmèneront au fin-fond-de-nulle-part, pour y passer le réveillon du 25… je vous montre ça ce soir, en principe ! 😉

Edit de 23h : finalement, je suis un peu prise par le temps ce soir. J’ai peaufiné les poupées, mais pas suffisamment le temps de les prendre en photos en détails et de rédiger un article 🙁 Mais promis promis, je vous montrerai tout ça à notre retour, en fin de semaine prochaine !! En attendant, comme je n’aurai pas de connexion pendant ces 3-4 prochains jours, je souhaite à tous/tes les lecteurs/trices du Blog, de Joyeuses Fêtes, en espérant que le Papa Noël vous ait gâtés !! A très vite ! 😉

Le Barbanniversaire d’Elynn, 5 ans (3ème partie) : les tee-shirts

Troisième et dernière partie consacrée au Barbanniversaire de ma grande Elynn de 5 ans 🙂

Comme je vous l’ai déjà dit et répété, avec le thème des Barbapapa, j’étais nettement moins inspirée que d’habitude (pour les autres anniversaires ou les « occasions/fêtes » en général). Du coup, je ne voyais pas quel « costume », tenue ou même quel « cadeau home-made » je pouvais faire aux filles.
Pour les 4 ans d’Elynn, sur le thème des Princesses Disney, j’avais cousu 2 robes pour les filles : Blanche-Neige pour Elynn, et Raiponce pour Leane. Pour les 3 ans de Leane sur le thème d’Alice au Pays des Merveilles, j’avais cousu les robes d’Alice pour Leane et celle de….. Cendrillon, pour Elynn qui y tenait même si Cendrillon n’était pas raccord avec le thème ! 😉

Pour ce thème, je me suis dit que réaliser un « déguisement » de Barbapapa de façon « sérieuse » était de toute façon raté d’avance, car j’avais du mal à imaginer quelque chose de vraiment portable et qui ressemblait à un Barbapapa !

Aussi, j’ai cogité et ça m’a donné l’idée d’une petite créa à réaliser avec les filles ! (je crois qu’entre ça et les invitations, elles n’auront jamais autant participé à la préparation d’un de leurs anniversaires ! 😉 )

On est parties de tee-shirts basiques, unis, dont la couleur évoquait des membres de la famille Barbapapa :

barbateeshirt1

Puis, on a pris de la feutrine et on a dessiné, découpé, colorié, collé…

barbateeshirt2

barbateeshirt3

barbateeshirt4

barbateeshirt5

barbateeshirt6

On a aussi placé des strass à l’aide d’une grosse pince spéciale strass et clous dans laquelle j’avais investi quand j’étais dans ma période « customisation de vêtements » :

barbateeshirt7

barbateeshirt8

barbateeshirt9

barbateeshirt10

Et au bout d’1h environ, on a obtenu ça :

barbateeshirt11

Barbidou, pour Elynn (c’est un de ses préférés) :

barbateeshirt12

Barbamama, pour moi (ben oui, je n’allais pas aller chercher plus loin ! 😉 ) :

barbateeshirt13

Et Barbabelle pour Leane (qui a improvisé totalement seule avec son feutre, pour dessiner la bouche, alors que j’avais le dos tourné et avant que je n’aie eu le temps de la lui tracer préalablement au crayon… ceci explique l’effet « Joker » de Batman, que j’ai eu du mal à rattraper !! :p ) :

barbateeshirt14

Elynn, toute fière de sa créa 😀

barbateeshirt15

barbateeshirt16

Maintenant que l’anniversaire est passé (et qu’il me reste 6 mois avant de penser aux 4 ans de Leane !), je reprends petit à petit le cours de mes créa… en cours, une nouvelle poupée « célèbre », dont je vous ai vaguement parlé (une p’tite rouquine, vous vous rappelez ?). Et des petites cousettes, réalisées depuis quelques semaines déjà mais que je ne vous ai pas encore montrées… et encore plein plein d’idées de futures créa, notamment « couture », pour l’automne-hiver 😉

Créa-minute oeufs Kinder

Je suis toujours à fond dans la préparation de l’anniversaire de Leane, et ça me prend énormément de temps (disons la totalité du peu de temps libre dont je dispose !). Ceux qui suivent ma page FB du blog créa ont déjà vu quelques bribes de quelques créa, d’ailleurs 😉

Malgré tout, il faut bien continuer à trouver des occupations pour les filles, surtout avec ce temps d’automne en plein mois de mai ! 🙁

Voici donc une petite créa improvisée, à partir d’oeufs surprise Kinder (que j’avais pris soin de garder car j’avais déjà cette petite idée 😉 ).

Côté matériel : oeufs surprise Kinder, attaches-parisiennes, feutrine fine, yeux mobiles, laine, et basique créatif (ciseaux, colle, etc…). La table « Princesses Disney » est optionnelle, je vous rassure ! :p

animkinder1

animkinder2

animkinder3

Après quelques bidouillages, nous obtenons 2 petits animaux rigolos :

animkinder4

Oui, bon, OK, les yeux font un peu peur, c’est vrai, mais ce sont les filles qui ont tout choisi, désolée ! :p

Un Père Noël improvisé en 10 minutes

Je vous rassure, je suis toujours là ! Ni ma dent extraite ni ma trachéite fidèle depuis plus de 2 semaines, n’ont eu raison de moi ! :p Je crée toujours beaucoup en ce moment, dès que je suis à la maison, même si je ne poste pas trop d’article, car justement, je suis sur 36 projets à la fois (enfin, disons au moins 8 ou 9) et ces projets prennent pas mal de temps, mais vous devriez voir arriver quelques articles dans les prochains jours, promis ! 🙂

En attendant, une petite créa vite faite, toujours dans la lignée de « comment occuper ma petite réfractaire de la sieste ? ». Voici le Père Noël improvisé en 10 minutes chrono !

Alors que j’étais en train de coudre (du rouge, mais je n’en dis pas plus pour l’instant ! :p ), Elynn boudait sa sieste comme tous les jours et a voulu me chiper les chutes de tissu pour « bidouiller » (les créa de maman l’inspirent :p ). Elle était partie de l’idée de dessiner un Père Noël sur le tissu, mais je l’ai plutôt orientée vers la poubelle des toilettes, à la recherche d’un rouleau vide vers un Père Noël en rouleau de carton !

Un rouleau vide, un peu de tissu rouge piqué à maman, des cercles découpés dans de la feutrine rouge et blanche qui traînaient par là, une poignée (chipée) de rembourrage que maman utilise pour ses poupées, quelques attache-parisiennes « étoile », du fil chenille récupéré dans un tiroir qui avait servi à faire les pattes des araignées d’Halloween, et hop, au travail :

PN1

PN2

PN3

PN4

PN5

Elynn, fière de sa création :

PN6

Si fière qu’elle a fait exception et a daigné le placer sur le sapin blanc aux décos exclusivement ROOOOOSES !

PN7

Macaron en Fimo ? Un vrai jeu d’enfant (de 4 ans) !

Je ne pouvais pas ne pas partager avec vous un si grand moment de fierté maternelle !
Dans la série « comment occuper ma petite réfractaire de la sieste ? » (après les bracelets mini-gourmandises et les pompons-cerises en laine), ce week-end, Elynn a voulu faire de la Fimo à nouveau. Et pas n’importe quoi : elle voulait faire des macarons en Fimo, pour me fabriquer un collier 🙂

Elle avait déjà vu un petit peu comment je m’y prenais (cf. le petit tuto que j’avais réalisé il y a plusieurs mois), mais cette fois, elle voulait vraiment TOUT faire TOUTE SEULE.
Elle a donc choisi ses couleurs préférées, et a pâtouillé toute seule, sous le regard attendri de la maman créative que je suis :p

Après cuisson, elle a choisi un cordon de satin rose fushia et m’a rappelé au moins 30 fois qu’il fallait que je le mette tous les jours, pour aller au travail, que je ne l’oublie pas, et que je le montre à toutes mes copines !

macaronelynn1

macaronelynn2

macaronelynn3

Voilà chose faite 😉

Et quelques photos de la créatrice en herbe, en plein travail :

macaronelynn4

macaronelynn5

macaronelynn6

Alors bien sûr, les Fimoteuses diront qu’il n’est pas parfait ce petit macaron, mais pour une petite puce de tout juste 4 ans, qui l’a fait sans aucune aide, je trouve que c’est très prometteur ! 😀

Alors, collier de pâte (Fimo) ou collier de pâtes (nouilles) ?

Les cerises en laine (ou comment occuper une petite réfractaire de la sieste de 4 ans)

Décidément, Elynn, qui fait pourtant toujours une petite sieste à l’école, a décidé qu’à la maison, c’était fini, et qu’il valait nettement mieux embêter créer avec maman !

Le week-end dernier, nous avions fait de jolis petits bracelets gourmands, et ce week-end, alors que je triais/rangeais ma laine en vue des futurs cheveux d’une future poupée waldorf, Elynn a voulu « m’aider » !

Etant archi-nulle en tricot, et ayant récupéré de par ma mamie une bonne vingtaine de pelotes de laine de diverses couleurs, la première idée qui m’est venue en tête a été d’apprendre à Elynn à fabriquer un pompon ! On a tous fait ça quand on était petits, des pompons en laine !
Et puis j’ai repensé à un article que j’avais vu, il y a quelques temps, sur le blog de « Stéphanie Bricole », où elle avait fabriqué un pompon en quelques minutes à peine (pour mettre au bout d’un bonnet de Père Noël), à l’aide d’une fourchette (voir –> ici, et je vous invite également à visiter le reste du blog, rempli de petites astuces, d’idées et tutos très sympa !).

Mais faire des pompons juste pour faire des pompons, je trouvais l’idée moyenne, et je ne sais pas comment, tout d’un coup, j’ai imaginé comment assembler mes pompons pour en faire quelque chose qui servirait à la dinette des filles :

ceriseslaine1

Pour réaliser ces cerises en laine, on prend 2 pelotes (de ma mamie !) des bonnes couleurs (qui ne me serviront probablement pas pour faire des cheveux de poupées, en plus ! :p ), on prend également une fourchette et des ciseaux :

ceriseslaine2

On prend le bout de la laine couleur cerise et on la maintient sur la fourchette comme le fait Elynn :

ceriseslaine3

Puis on enroule la laine tout autour des dents de la fourchette :

ceriseslaine4

Jusqu’à obtenir une épaisseur suffisante :

ceriseslaine5

On prend la laine verte. On passe un morceau entre les dents, pile au milieu de la fourchette, comme ceci :

ceriseslaine6

De dos, ça vous donne ça :

ceriseslaine7

On fait un noeud :

ceriseslaine8

On retire la laine de la fourchette, on resserre un peu le noeud, on coupe les boucles de chaque côté et ça donne :

ceriseslaine9

On rajoute plusieurs fils de laine verte :

ceriseslaine10

On les tresse, on refait une 2ème cerise identique qu’on noue à la première, et voilà le résultat :

ceriseslaine11

Plus qu’à trouver une autre idée de créa pour occuper ma grande réfractaire de la sieste, le week-end prochain !

Les perles à repasser "spéciales filles"

Non non, je n’ai pas disparu de la blogo, et même si ce blog est un peu calme depuis quelques jours, ça n’est pas faute de créer, au contraire !
Seulement, j’ai un projet un peu particulier en cours. Un projet « Fimo » qui me prend pas mal de temps. Un projet un peu spécial, destiné à une copine, pour un jour très spécial pour elle 🙂 Mais du coup, il va vous falloir patienter encore quelques jours pour découvrir de quoi il s’agit (si c’est pas du teasing, ça !)

Bref, pour vous faire patienter, voici un petit article consacré à une créa avec les filles : les perles à repasser !
Le principe des perles à repasser est connu, mais là, la boîte qu’Elynn a eue pour ses 4 ans est une boîte de perles à repasser « spéciale Princesse » !

Alors alors, mais qu’y a-t-il dans la boîte ?
Il y a, bien évidemment, des perles et des plaques « motifs » (Princesse, cheval, coeur et hexagone)

perlesrepass1

Mais il y a aussi des mini-stickers « visages », des strass et des supports transparents :

perlesrepass2

Les supports serviront à faire tenir debout nos réalisations :

perlesrepass3

Une fois bien installées, on commence à remplir les plaques : cheval pour Elynn et Princesse pour Leane :

perlesrepass4

perlesrepass5

On demande un peu d’aide à Papa pour trier plus rapidement les couleurs ! LOL

perlesrepass6

Une fois les plaques remplies de perles, on pose la feuille de papier sulfurisé dessus, et on repasse quelques secondes à température maximale en appuyant bien.

perlesrepass7

On vérifie que les perles se sont bien collées entre elles :

perlesrepass8

Une fois refroidi, on décolle le motif de la plaque et on peut le décorer. Par exemple avec un sticker-visage pour la Princesse :

perlesrepass9

On place les supports « pieds » en bas :

perlesrepass10

On demande (encore !) à Papa de mettre de la colle sur les strass (ben oui, parce que Maman, elle, elle prend la photo :p )

perlesrepass11

Et voilà une jolie Princesse (vous aurez deviné qu’il s’agit de Raiponce, bien sûr !)

perlesrepass12

Quant au cheval d’Elynn, il est… comment dire… un peu particulier, puisqu’elle a choisi elle-même les couleurs et a souhaité y coller un visage humain !

perlesrepass13

Et voilà une Leane, très fière de sa créa ! 😀

perlesrepass14

La fourmi-marrons d’automne

Aujourd’hui, c’est l’Automne ! (enfin, sur le calendrier du moins, car il semblerait que le soleil et la chaleur soient encore au rendez-vous, un peu partout aujourd’hui ! 🙂 )

Alors pour marquer le coup de cette nouvelle saison qui débute, nous avons fait un petit bricolage-minute, hier soir, avec les filles. Bricolage super express et sans grande « invention » puisque j’ai largement puisé mon inspiration dans les petites bêtes diverses et variées, fabriquées de la même façon, sur le site « Tête à Modeler », un site super, qui fourmille (le jeu de mots était trop facile :p) d’idées de créa avec nos bambins !

Après quelques minutes d’observation de notre « matière première » (ramassée dans la cour de l’école d’Elynn quelques minutes plus tôt), alors qu’elle ramollissait dans l’eau :

fourmimarrons1

Et quelques minutes d’assemblage à l’aide de petites piques en bois (cure-dents), et de « maquillage » à l’aide d’un stylo et d’un correcteur blanc, voici le résultat : une jolie fourmi d’automne !! 😀

fourmimarrons2

fourmimarrons3

fourmimarrons4

Bonne bouille, n’est-ce pas ? 😉

Le printemps

Si vous suivez ce blog depuis quelques mois, vous aviez sans doute vu notre précédent petit tableau « home-made » de l’automne, réalisé à partir de feuilles mortes ramassées dans la cour de récré d’Elynn en novembre dernier.
Les mois ont passé, et malgré ce que je pensais, notre tableau d’automne est resté intact ! Aucune feuille n’est tombée ! 😀
Nous avions raté l’hiver, car je manquais d’inspiration pour trouver quelque chose de durable à coller.
Et ces derniers temps, plusieurs personnes qui sont venues à la maison ont « tilté » sur le tableau d’automne, en disant que c’était bien pensé et que c’était joli, du coup, je me suis dit que ce long week-end était une occasion parfaite de continuer notre série de tableaux des saisons !

J’ai donc, à nouveau laissé mon atelier de poupées de côté et on a enfilé nos baskets !
Après avoir cueilli quelques fleurs, feuilles et brins d’herbe, nous avons donc fait une séance dessin-collage :

Quelques brins d’herbe, dessinés…

printemps1

Des fleurs collées…

printemps2

Un joli soleil dessiné par Elynn…

printemps3

Et après une nuit de séchage, voilà, notre tableau est prêt !

printemps4

Affiché juste en-dessous de celui de l’automne 🙂

printemps5

Et j’ai déjà ma petite idée pour celui de l’été…
Par contre, je suis preneuse de toutes vos suggestions pour faire celui de l’hiver, quand nous y serons, car je sèche toujours ! 😉